Agence Rosaleen

Objectif : Réussite! Préparez votre plan marketing 2018.

Home »  Stratégie »  Objectif : Réussite! Préparez votre plan marketing 2018.

Objectif : Réussite! Préparez votre plan marketing 2018.

On décembre 11, 2017, Posted by , In Stratégie, By , With No Comments
plan marketing

Nous avons déjà amorcé les bonnes résolutions dans l’article précédent en posant les bases de notre stratégie marketing. Continuons sur notre lancée en préparant au mieux l’année qui arrive. Quelles actions allez-vous mettre en place pour booster votre activité en 2018 ? Avant de répondre à cette question, posez-vous et faites le point sur ce que vous avez accompli et ce que vous souhaitez accomplir. Le temps que vous prendrez à le faire aujourd’hui sera un gain de temps incontestable pour la suite. Quand on sait où on veut aller, il est plus facile de trouver le bon chemin pour s’y rendre, sans s’égarer.

Voici quelques clés pour vous guider :

1. Faites le bilan de l'année 2017

Avant d’attaquer le plan d’actions 2018 tête baissée, posons-nous cinq minutes pour faire le bilan de l’année qui se termine. Qui dit bilan dit positif et négatif. Identifiez d’abord vos réussites, ce que vous êtes fiers d’avoir accompli. Puis passez aux échecs. Ne faites pas l’impasse sur eux en faisant comme s’ils n’existaient pas. Au contraire, ce sont eux qui vous apprendront le plus. Vous aurez forcément une leçon à en tirer.

Voici quelques exemples de questions que vous pouvez vous poser pour dresser un bilan de votre activité d’un point de vue marketing :

  • Qu’est-ce qui a fonctionné dans l’offre que vous proposez ? Qu’est-ce qui n’a pas marché ? Y a-t-il une nouvelle opportunité de marché ?
  • Quelles actions ont servi votre crédibilité ou, à l’inverse, l’ont desservie ? (témoignages clients, avis, partenariats, certification, etc.)
  • Quelles actions ont servi votre visibilité et votre notoriété ? Êtes-vous suffisamment visible ?
  • Comment avez-vous abordé et géré la relation clients ?
  • Êtes-vous satisfait de la manière dont vous organisez votre marketing et communication ? (temps accordé à ces tâches versus résultats, définition d’une stratégie, plan de communication, etc.)

Listez noir sur blanc vos réussites et vos échecs afin de dégager ce qui doit être conservé, modifié, ou tout simplement abandonné. Ne perdez pas de temps avec ce qui n’est pas efficace, que ce soit pour votre offre, votre communication ou votre organisation.

2. Choisissez le thème de votre année 2018

Par « thème », je sous-entends fil conducteur. Réfléchissez à ce qui est essentiel pour vous et votre business en 2018. Sous quel signe sera placée votre année ? La visibilité, le développement, le relationnel, l’organisation,…à vous de décider de votre priorité. Vous ne pouvez pas accorder la même importance à tout, au risque de vous éparpiller et au final de ne pas réussir à atteindre vos objectifs. Alors faites votre choix ! Ce thème servira de base à votre plan d’actions.

3. Fixez-vous des objectifs

Une fois votre thème défini, il va falloir vous fixer des objectifs, à commencer par un objectif principal en accord avec ce thème. Pour vous faciliter la tâche et surtout faire en sorte que votre objectif soit réalisable et réalisé, pensez SMART. Cela signifie que votre objectif doit être :

  • Spécifique : soyez le plus précis possible dans la définition de votre objectif. Augmenter son chiffre d’affaires, agrandir sa communauté sur les réseaux sociaux, avoir plus de clients…cela ne suffit pas. Chiffrez ! De combien souhaitez-vous voir votre CA augmenter ? Combien d’abonnés à votre page ? Combien de clients sur l’année ? Etc.
  • Mesurable : ce critère rejoint le premier. Vous devez être capable d’identifier et mettre en place des indicateurs qui vont vous permettre de dire si votre objectif est atteint ou non.
  • Atteignable & Réaliste : ces deux critères se rejoignent également. Votre objectif doit être une source de challenge et de motivation tout en restant accessible. Vous devez placer la barre suffisamment haute pour relever un défi et ne pas tomber dans la « facilité », mais vous devez éviter de vous fixer des objectifs trop ambitieux et impossible à atteindre, au risque de ressentir un sentiment d’échec.
  • Temporel : fixez-vous un délai dans le temps pour la réalisation de cet objectif. Dans ce cas précis, le délai sera en l’occurrence l’année 2018.

Selon la même méthode, définissez vos objectifs secondaires et sous-objectifs. Vous pourrez toujours les modifier ou les ajuster en cours de route.

4. Définissez les actions

Votre objectif principal et vos sous-objectifs sont clairs, alors passons à l’action. Pour chacun de vos objectifs, à commencer par le premier, réfléchissez aux actions qui vont pouvoir alimenter cet objectif. Une fois que vous avez déterminé les actions pour chacun de vos objectifs, découpez ces actions en plusieurs tâches. Même si l’escalier qui mène à votre objectif vous paraît interminable et biscornu, cet escalier a des marches ! Une marche = une tâche. Si vous sautez des marches, vous prenez le risque de tomber. Commencez par déterminer une première tâche, même petite. Il en découlera une deuxième, puis une troisième, etc.

Il y a deux choses importantes à retenir pour la définition et la mise en place de ces actions :

  • Vous devez pouvoir mesurer l’efficacité de vos actions. Ainsi, chaque action devra être associée à un ou plusieurs KPI (indicateurs clés de performance) que vous définirez en amont et que vous analyserez en cours ou à la fin d’une action.
  • Pensez à vous fixer des deadlines intermédiaires pour la réalisation de ces actions, afin de vous assurer que votre objectif final pourra être réalisé dans les temps.

Pour résumé, l’essentiel est de ne pas brûler les étapes, que ce soit dans la planification ou dans la réalisation des actions. Prenez le temps de dresser un bilan le plus objectif possible de l’année écoulée, fixez-vous des objectifs (SMART!) et décidez enfin des actions qui vont servir ces objectifs.

  • Notez tout ! Faire un bilan dans sa tête ou se dire qu’on pourrait faire telle ou telle action ne suffit pas.
  • Faites des bilans intermédiaires sur l’état d’avancement de vos objectifs et réajustez si nécessaire.
  • Appliquez la méthode des « petits pas » : diviser une grande action en plusieurs petites tâches vous donnera le sentiment d’avancer et rendra votre objectif beaucoup plus accessible.
Partagez, aimez, visitez 🙂

Et bien sûr, pour plus d’infos, contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez les derniers articles, astuces et outils pour donner de la visibilité à votre business!